capcom

All posts tagged capcom

Ce n’est un secret pour personne, notre absence au dernier Tokyo Game Show a généré une grande frustration chez nous… Si nous avions toutefois de bonnes raisons de ne pas nous rendre au Japon en septembre dernier, nous avons été grandement frustrés d’avoir manqué ce salon si atypique et chaleureux, et de ne pas vous avoir fait découvrir Tokyo et ses alentours comme chaque année.

Depuis quelques mois, le dimanche, le public peut à nouveau circuler librement sur l'axe principal d'Akihabara...

Vous pouvez donc imaginer notre bonheur de nous retrouver en ce mois de janvier 2012 au pays du Soleil-Levant pour un événement de grande envergure : la découverte des coulisses du développement d’Asura’s Wrath, l’un des titres que nous attendons avec grande impatience cette année. Ce voyage, organisé par Capcom, est avant-tout le fruit d’une demande régulière de notre part, celle de JEUXACTU (les confrères qui nous accompagnent peuvent nous remercier), de pouvoir visiter les studios de CyberConnect2.

Après 12h de vol, me voilà arrivé à mon ryokan préféré, situé dans les quartiers d'Ikebukuro...

Contrairement au grands éditeurs japonais tels que Nintendo, SEGA, Konami, Capcom, SNK Playmore pour ne citer qu’eux, basés entre Tokyo, Kyoto et Osaka, CyberConnect2 a posé ses quartiers du côté de Fukuoka, une ville située tout au sud de l’archipel nippon, à quelques centaines de kilomètres de la Corée du Sud. Une grande première pour la presse française qui découvrira l’antre de ce studio mythique, mené par le folklorique Hiroshi Matsuyama, les 18 et 19 janvier 2012.

On peut déjà trouver des flyers pour Street Fighter X Tekken et Asura's Wrath dans les boutiques de jeux vidéo

Mais avant de nous rendre là-bas, nous avons fait un petit détour du côté de Tokyo pour nous ressourcer dans un premier temps, faire quelques courses utiles (comme acheter une PS Vita à 21 000 yens) et découvrir la capitale japonaise en plein hiver. Une grande première pour moi car j’ai toujours visité le Japon en période estivale. Ah oui, dernière chose qui a son importance : j’ai utilisé le « nous » durant tout ce billet, mais sachez que je suis tout seul ici, à Tokyo en tant que JRI. Ca va pas être coton…

Par Maxime Chao

Même avec des températures négatives, les filles à Tokyo portent des mini-shorts... (vive le Japon !)